CAN 2021: Le Syli dompté par des intrépides Warriors mais qualifié en 8ème de finale.

1
113

Ouuuufff !!! quelle partie de chasse à japoma ce mardi. Les coriaces warriors du Zimbabwe ont fini par tordre la trompe du pachyderme guinéen, le Syli dans la bataille de la jungle au Cameroun. Deux flèches empoisonnées décochées contre un barrissement du Syli (2-1)…la bande à Kaba Diawara, plongée dans un sommeil profond en première mi temps, s’est retrouvée piégée, battue et abattue par les potes de Kadewere, au grand dam des fans du Syli, incrédules.

Une défaite surprise au goût amer qui prive la Guinée de la première place de son groupe en dépit du match nul (0-0) entre Sénégalais et Namibiens. Les Guinéens donnés favoris ont bafoué leur football, méconnaissables, indolents et apathiques, tout un long de la première partie.

Nonobstant les éclairs de génie de Naby Keita, l’équipe est apparue sans âme et sans inspiration face à des guerriers zimbabwéens gonflés à bloc à la recherche d’une victoire pour ne pas quitter bredouilles la compétition. On les a vu ainsi se jeter comme des morts de faim pour gagner les duels et prendre l’avantage, coup sur coup, sur deux actions d’éclats. Le souffle coupé par la débauche d’énergie du premier acte, les warriors se sont recroquevillés derrière leur but en deuxième mi temps en défendant férocement leur acquis.

Une deuxième mi temps toute autre.

Le Syli sorti de son sommeil à poussé fort à la reprise obtenant un but somptueux, sans doute le plus beau à date de la compétition marqué par son métronome, seul  à surnager, Naby Keita. En dépit de la pression exercée et des changements opérés par coach Kaba, le onze national ne parviendra pas à recoller au score pour décrocher la première place du groupe pourtant qui lui tendait les bras.
Deuxième du groupe, et qui plus est, privé de son capitaine, homme à tout faire pour les 8ème de finales, le Syli jouera gros face au 2ème du groupe F. D’ores et déjà, cette défaite a douché le cœur des milliers de fans qui ont festoyé, toute la journée aux couleurs et sonorités du Syli.

Finis donc les calculs et les détails. La bande à Kaba sait ce qui lui reste à faire … mouiller fort le maillot pour passer en quarts de finales ou faire ses valises pour rentrer plus tôt que prévu au pays. Espérons que le réveil du Syli va être foudroyant pour le prochain adversaire. Écraser tout sur son passage. Des jours angoissants et des nuits stressantes pour les supporters. Il faudra faire avec … avant le prochain rendez vous du Syli. On croise les doigts.

Œil de civinewsguinee 

1 COMMENTAIRE

  1. À mon avis, le dernier match était dû au mauvais classement faute commise par l’entraîneur Kaba Diawara , en plus y’avait trop d’indiscipline entre les joueurs et heureusement le deuxième mi tant ils se sont retrouvés mais il était trop tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici