Dette/Trésor : le Gouvernement guinéen lance la souscription aux Obligations Du Trésor pour récolter 800 milliards de GNF en 5 ans.

0
167

Formellement lancées le 13 avril dernier, les opérations d’adjudications des premières Obligations du Trésor emises s’effectueront par voie de vente aux enchères à partir du mercredi 20 avril 2022 en Guinée. Cette première émission des ODT couvrira une échéance de 5 ans pour un taux d’intérêt annuel de 14,75%. En lançant cette opération, le Gouvernement guinéen espère une levée de fonds d’un montant minimum de 800 milliards GNF et projette de récolter, au terme de la campagne de 5 ans, la bagatelle de 1.500 milliards GNF de ressources intérieures pour financer des projets et programmes de développement en Guinée.

C’est une opération majeure qui fait partie des actions clefs de la feuille de route du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan dans le programme global de refondation et de reconstruction du pays. Cette initiative novatrice participe de la volonté du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr Lanciné Conde et son Cabinet de faire de la gestion de la dette, un puissant outil de financement sain et efficace du développement de l’économie guinéenne à travers la valorisation et la diversification du marché intérieur des titres publics.

En effet, cette initiative mise en œuvre par la Direction Nationale de la Dette et de l’Aide Publique au Développement (DND-APD), en collaboration avec la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGT-CP) et les services de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) vise à mieux aligner les pratiques de gestion de la dette sur les meilleures pratiques internationales et notamment l’utilisation des mécanismes du marché pour l’émission des titres publics.

Dans cette campagne de levée de fonds, les banques primaires sont des partenaires clefs dans la mobilisation de l’épargne nationale et donc susceptibles d’utiliser les instruments dont elles disposent pour collecter les fonds attendus. Le Président de l’Association des Professionnels de Banques en Guinée a salué et apprécié l’initiative du Gouvernement. Sidy Mohamed Cherif indiquera que « les banques de Guinée sont heureuses d’etre associées à cette initiative de levée de fonds par le biais des ODT », rassurant par la suite « de l’engagement de celles-ci à souscrire aux ODT et surtout, à accompagner et à soutenir le Gouvernement dans le financement des projets et programmes de développement en faveur des populations guinéennes. »

Dans l’optique de faciliter l’opération enclenchée, le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée informera les acteurs du système bancaire de la décision prise par la BCRG de baisser d’1% le taux de réserve obligatoire en vigueur afin de dégager d’importantes liquidités permettant ainsi aux banques de souscrire à l’opération ODT. Karamo Kaba, invitant à soutenir l’initiative, a rassuré les uns et les autres « de la garantie de signature souveraine de l’Etat et du payement à temps des échéances. »

Avec les montant ainsi récoltés, le Gouvernement guinéen projette le financement d’une palette de 87 projets prioritaires touchant des secteurs stratégiques en lien avec le programme de refondation du Gouvernement de la Transition. Il s’agit entre autres des secteurs de la santé, de l’éducation, de l’action sociale et des infrastructures structurantes.

Pour le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, les ressources attendues de cette émission des obligations serviront au financement des investissements inscrits au Budget d’investissement public pour 2022. » Dr Lanciné Conde précise que 72% des projets à réaliser concernent les Infrastructures routières, 8% l’Action Sociale, 6% l’Enseignement Supérieur, 6% l’Enseignement Pré-Universitaire, 5% la Santé et 2% l’Enseignement Technique. « Il s’agit de travailler pour améliorer les infrastructures tout en continuant les efforts en faveur des secteurs sociaux. » insiste Dr Condé.

Ce faisant, le Chef du Département de l’Economie, des Finances et du Plan a vivement exhorté les acteurs, partenaires économiques et financiers à amener les personnes et morales à miser leurs épargnes sur ces premières Obligations Du Trésor. « Les intérêts servis à ces occasions permettront de générer des ressources pendant qu’eux-mêmes travaillent pour générer leurs salaires. Le cumul du salaire et des ressources obtenues à partir des valeurs mobilières retenues seraient certainement un moyen de réduire rapidement la pauvreté » soutien, Dr Lancine Condé.

Safi Keita civinewsguinée

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici