BID/Guinée : Cadrage des contours de la Stratégie Pays pour les 5 ans à venir. 

0
146

Conakry a été le cadre d’une intense semaine de travail, entre des experts d’une mission technique de la BID et les Ministres, hauts cadres et agents des départements sectoriels en charges des projets et programmes d’investissements publics financés par la Banque Islamique du Développement en Guinée.

La Mission conduite par le Directeur Régional de la BID Dakar a longuement conféré avec les techniciens et hauts cadres guinéens. A l’arrivée, les 2 parties se sont s’accordées sur les grandes lignes du Partenariat Pays pour les 5 prochaines années. A l’occasion, le portefeuille actif a été passé au peigne fin, d’autres pistes de projets et programmes d’investissements publics identifiés en lien avec les besoins exprimés par le Gouvernement en cette phase de refondation.

Un premier round sous la haute autorité du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Moussa Cissé entouré de plusieurs membres du Gouvernement pour fixer les grands contours des discussions et les axes stratégiques à prendre en compte. Une rencontre préalable aux discussions techniques qui ont durée toute la semaine, et dont le couronnement été la revue synthèse du vendredi 23 septembre 2022.

Intervenant au nom du Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Gouverneur pays pour la BID en Guinée, Mr Morlaye Soumah, Chef de Cabinet du MEFP s’est félicité des conclusions de cette mission, soulignant que le Gouvernement voudrait que cette nouvelle stratégie pays en élaboration, intègre des projets et programmes en adéquation avec le nouveau Programme de Référence Intérimaire 2022-2025 (PRI). Le PRI rajoutera-t-il, est un outil programmatique qui prend en compte l’ensemble des préoccupations des différentes entités de la nation notamment celles recueillies au sortir de la récente immersion gouvernementale.

Le Premier Vice-Gouverneur de la BCRG s’est réjoui de la qualité des échanges et des conclusions. Mr Conté a remercié la BID pour son soutien constant à la Guinée. Il a noté que les axes 4 et 5 du Programme de Référence Intérimaire cadrent bien avec les attentes du partenariat stratégique de la BID. Il a rassuré des dispositions que le Gouvernement prendra pour mûrir les projets et dresser une liste appropriée à l’attention du Groupe de la BID. L’objectif étant de faire en sortes que ce Programme Indicatif Pays soit finalisé et démarré très vite

Côté Banque Islamique du Développement, on s’est dit très satisfait de ces consultations qui ont permis de définir les contours du cadre stratégique pays. Pour le chef de Mission, Musa SILLAH, Directeur Régional de la BID, son Institution a vu des points de convergence avec le PRI et les attentes du Gouvernement. Il dit « espérer recevoir l’éventail des projets et programmes proposés par le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan pour avant dans l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie pays pour les 5 prochaines années. »

Rappelons que la Guinée et la BID développement un partenariat stratégique de qualité et entretiennent une coopération historique, bénéfique. A la DNIP on se réjoui du partenariat avec la BID, une institution qui accompagne la Guinée nonobstant les difficultés structurelles et conjoncturelles. Les perspectives de ce partenariat s’annoncent meilleures avec le passage et l’approbation attendue au CA de la BID de trois (3) projets/ ERAM2 (Ecoles Régionales des Arts et Métiers), le PAAEG (Projet d’Appui pour l’Acces à l’Electricité pour tous en Guinée) et un projet sur la Santé.  Le DNIP, Ibrahima Sory Camara rassure : « au sortir de la dernière revue, nous avions pris des mesures correctives pour améliorer graduellement la performance du portefeuille au rang desquelles l’accélération de la mise en place des unités de gestion des projets surtout pour le secteur rural ».

Pour mémoire, le volume d’engagement des opérations de la BID en Guinée est de 960 millions de dollars US. Avec l’arrivée de nouveaux projets les mois à venir, cela avoisinerait le milliard de dollars US en Guinée faisant de la BID un partenaire majeur du pays.

Parmi les grands projets figurant dans le portefeuille de la BID, on citera entre autres, le Projet de routes Mali Labé, Boké Quebo, Dabola Kouroussa Kondebadou, le projet d’interconnexion électrique OMVG, le Projet d’appui au Programme du secteur de l’enseignement primaire, les ERAMs, le Projet du CHU Donka, le Projet d’acquisition des vaccins Covid 19, le projet d’assainissement de la ville de Conakry, d’eaux potables et les projets dans le secteur rural sans oublier le WAQF City.

Karim Sylla, civinewsguinee.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici