Boké-Urbanisme : Le Développement de la Politique Urbaine Nationale au cœur d’un atelier régional.

0
96

En Guinée, plus de 10 villes comptent plus de 100 mille habitants et 5 autres villes hébergent plus de 200 mille habitants au rang desquelles quatre (04) capitales régionales à savoir : N’Zérékoré, Kankan, Kindia et Boké.
C’est pour répondre à cette extension urbaine importante que le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire (MUHAT), à travers la Direction Nationale de l’urbanisme et l’aménagement du territoire (DATU) et en partenariat avec ONU-HABITAT, a organisé vendredi, 19 Août 2022, un atelier régional axé sur le développement de la Politique Urbaine Nationale. Le Projet est entièrement financé par l’Union Européenne (UE).

L’objectif est de décliner, de manière participative, et inclusive, les priorités de la Politique urbaine Nationale de la Guinée à travers une prospective des options d’orientations.
En clair, il s’agit en outre, de présenter les réalités et perspectives du développement urbain de Guinée à partir du diagnostic réalisé en 2020, d’échanger avec les participants sur le diagnostic urbain en Guinée, de travailler sur les liens entre le diagnostic urbain et la Politique Urbaine Nationale, d’identifier et répertorier les préoccupations régionales ou locales sur le développement urbain, de sensibiliser les participants sur la pertinence d’une politique urbaine Nationale et la nécessité de contribuer à l’élaboration de ses propositions en vue de valider ou réfuter les orientations du diagnostic par rapport à la Région administrative de Boké.

Souhaitant la bienvenue aux participants, l’inspecteur régional de l’urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire à Boké, Fodé Bangaly Cissé a affirmé que l’urbanisation mérite d’avoir un système de contrôle devant servir de levier du développement durable de notre pays.

De son côté, le représentant de la   Direction Nationale de l’Urbanisme et l’Aménagement du Territoire, Mamadou Oury Diallo a indiqué que le Projet Sanita-Villes Durables est pris en compte dans le 11ème FED. Son objectif, c’est de renforcer la gouvernance urbaine, d’améliorer le cadre légal et institutionnel du développement urbain des acteurs à travers une démarche participative. une manière de faire de l’urbanisation Nationale un véritable levier de développement durable de nos villes.

Ouvrant les travaux, le Gouverneur de la Région Administrative de Boké, Colonel Sékouba Trésor Camara a tout d’abord remercié le Président de la Transition et l’ensemble des membres du Gouvernement pour la tenue de cet atelier régional dans sa juridiction géopolitique. Il a invité les participants au sérieux afin de produire des propositions pertinentes pour qualifier la politique d’urbanisation Nationale.

Exposant sur la thématique « Restitution du diagnostic du Secteur urbain », le Consultant du Projet SANITA-VILLES DURABLES, Boubacar Sidighi  Diallo a évoqué la forte croissance urbaine dans les capitales régionales, la pression démographique sur le développement urbain, la déconnexion des villes, l’insuffisance de logements décents, d’espaces verts et l’irruption de quartiers précaires avec une pauvreté urbaine.

A Boké, cet atelier régional a permis au département en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire de recueillir les avis, remarques, suggestions et propositions des acteurs de terrain, d’autorités administratives et locales, des services techniques de l’Etat, du Secteur Privé, des Organisations de la Société Civile autorités coutumières sur l’état de l’urbanisation à l’échelle des territoires.

En somme, le Consultant du Projet Sanita-Villes Durables a mis un accent particulier sur le développement urbain avec à la clé, cette stat marquante : 36,4% (1/3) de la population guinéenne habite en ville et dans des conditions précaires.

Mamadouba Camara pour civinewsguinee à Boké.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici