Coopération Guinée/BADEA : le CNT ratifie l’accord de financement de 55 millions USD de la BADEA pour l’achat d’intrants agricoles.

0
134

C’est aux termes des travaux en plénière, organisés sous les auspices du Président du CNT, Dr Dansa Kourouma et en présence du Premier Ministre, Dr Bernard Goumou et du Président de la Cour Supreme que les Conseillers natioanux de la Transition ont, après examens et éclairages, ratifié ce vendredi, 26 août 2022, l’Accord de financement de 55 millions de dollars américains signé le 1er juillet, 2022 entre la Guinée et la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA).

Avant le vote consacrant la ratification de cet accord de prêt commercial, l’opportunité avait été donnée au Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan de situer le contexte qui a prévalu aux discussions et à la signature de l’accord avec la BADEA.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan reviendra dans la foulée sur l’objectif de ce projet (objet d’accord de financement) qui est selon Moussa Cissé « de contribuer à l’autosuffisance alimentaire dans un horizon proche. Il s’inscrit dans cette dynamique et doit apporter une réponse urgente aux besoins en intrants agricoles en fournissant plus de 40 mille tonnes d’engrais ainsi que des produits phyto sanitaires pour améliorer substantiellement la productivité agricole ».

En effet, Il s’agit d’une ligne de financement (un prêt commercial) de 55 millions de dollars USD qui sera utilisée de façon exclusive pour le couvrir les opérations d’importation d’intrants agricoles par la Guinée en provenance des pays Arabes. Précisons que la durée de la disponibilité de ladite ligne de financement est de 12 mois, à compter de la date de mise en vigueur. Le remboursement du principal se fera dans un délai de 3 ans avec une période de grâce d’un an, à compter du mois suivant le premier décaissement.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan rassurera séance tenante, les Conseillers du CNT, quant aux garanties prises par son Département pour la gestion et le suivi rapproché de ce prêt commercial, engageant l’Etat guinéen : « Les engrais qui seront achetés seront vendus sur toute l’étendu territoire au coût de revient afin faciliter leur acquisition par les agriculteurs.  Les recettes perçues seront reversées dans un compte revolving au niveau de la Banque Centrale qui servira à rembourser le prêt sous la responsabilité du Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan. Dès lors, nous pouvons vous rassurer que la gestion dudit compte se fera avec la plus grande rigueur afin d’éviter les déperditions préjudiciables à notre pays. Il n’est pas mal de s’endetter, mais il faut savoir bien s’endetter ! Le Gouvernement gère bien sa dette qui est d’ailleurs sur une tendance baissière, bien appréciée par nos partenaires au développement » soulignera-t-il.

S’appuyant sur ces argumentaires, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a exhorté les honorables conseillers à bien vouloir ratifier cet accord de prêt :  « Cet accord de financement ratifié, permettra au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage de poursuivre sa stratégie sectorielle visant à promouvoir une productivité agricole forte pour soutenir l’autosuffisance alimentaire dans notre pays ». 

A la faveur de cette séance d’explication et d’éclairages, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen Barry apportera des éclairages techniques et de garanties sur l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires objet de l’accord de prêt, les gardes fous dressés pour éviter des spéculations sur les engrais, l’implication des conseillers agricoles en appui aux paysans lors de la campagne agricole, la connaissance des sols et la renaissance du service SENASOL, et surtout, des élections projetées pour le renouvellement des membres (élus) de la Chambre Nationale d’Agriculture, d’ici fin décembre 2022.

Le Ministre Nagnalen Barry, affirmera que la ratification de l’accord soumis est une condition préalable à son entrée en vigueur, toutes choses que les paysans et exploitants agricoles guinéens attendent vivement.

C’est à l’issue de ces deux (2) plaidoyers convaincants du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et son Collègue de l’Agriculture Elevage que les Conseillers, dans leur large majorité accorderont leurs votes en faveur de la ratification de l’Accord de financement de 55 millions de dollars américains, signé le 1er juillet, 2022 entre la Guinée et la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA).

Morlaye Bangoura/Civinewsguinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici