Inclusion sociale : lancement de la 2eme phase du projet d’autonomisation de 100 personnes handicapées

0
41

L’Organisation de Secours aux Handicapés de Guinée vient de lancer à Conakry, la seconde phase du Projet d’Appui à l’Insertion Socio-économique des Jeunes Vivant avec Handicap (PAIS-JVH2).

C’est un projet qui cherche à autonomiser des jeunes vivant avec un handicap à travers la formation entrepreneuriale, l’accompagnement de leurs projets et le financement individuel et collectif afin qu’ils sortent dans la pauvreté. Pour le Coordinateur du projet : « à travers ce projet, 100 jeunes vivant avec un handicap résidant dans les préfectures de Coyah, Macenta, Kissidougou, Guéckedou et Nzérékoré seront financés pour réaliser leurs projets à hauteur de 5 à 10 millions de francs guinéens. Mr Bangaly CAMARA précise « qu’au terme du projet, la vie des personnes bénéficiaires sera amélioré leur permettant ainsi de sortir de la pauvreté, et de la pauvreté. »

Il est important de souligner que l’Organisation de Secours aux Handicapés de Guinée (OSH-Guinée) depuis sa création en 2017 participe à la création d’un environnement favorable à l’épanouissement des personnes handicapées. Avec comme partenariat technique et financier, Plan Guinée qui finance ses projets pour une enveloppe d’un milliard trois cent- trente millions de francs guinéen pour une durée de deux (2) ans.

Mme Fatoumata KONATE, responsable du Partenariat à Plan Guinée a rappelé que « depuis 2020 son organisation accompagne OSH-Guinée dans la réalisation des activités génératrices de revenus en faveur des personnes porteuses de handicap afin de les aider à sortir de la misère et de la mendicité. » L’un des objectifs de Plan Guinée consistant à mener des actions en faveur des couches vulnérables, l’ONG Internationale, selon Mme Konaté « est disponible à accompagner OSH-Guinée pour réussir le programme d’autonomisation des personnes vivant avec handicap ».

C’est un receptif hôtelier de la place qui a servi de cadre au lancement de cette initiative en présence des représentants d’institutions internationales, d’ambassades accrédites en Guinée, des représentants du secteur public et des OPH (Organisations de/pour personnes handicapées). La cérémonie de lancement a pris fin, par la prise d’une photo de famille et l’organisation d’un cocktail.

Abdoul Gadiri Barry pour civinewsguinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici