L’Agence Routière de Guinée ‘’AGEROUTE’’ tient son premier Conseil d’Administration (CA) pour examiner le programme d’actions prioritaires.

0
277

Au grand complet, les membres du Conseil d’Administration de l’Agence Routière de Guinée (AGEROUTE) se sont réunis pour la première fois le jeudi 15 septembre 2022 en session de travail. Créée par le Décret D/2021/220/PRG/SGG du 06 juillet 2021 et dotée d’un capital social de 5 milliards GNF, l’Agence Routière de Guinée (AGEROUTE GUINEE SA) est une Société anonyme dont la mission principale est d’assurer en qualité du Maître d’Ouvrage Délégué par délégation du Ministre des infrastructures et des transports les fonctions de construction, d’entretien, de maintenance et d’exploitation du réseau routier, y compris les ouvrages d’art s’y rapportant. Ce premier Conseil d’Administration a été présidé par le Secrétaire General du Ministère des Infrastructures et des Transports représentant son Ministère, Yaya Sow.

En ouvrant les travaux de ce premier Conseil d’Administration, le Directeur Général de l’AGEROUTE s’est réjoui de cette rencontre avant de mettre en exergue les grands défis qui dressent face à l’Agence: « Je suis pour ma part convaincu que les attentes sont énormes, car la ménagère qui se rend au marché, le fonctionnaire qui se rend au bureau, l’ouvrier qui va au chantier, l’élève qui se rend à l’école, l’ambulance qui transporte un malade d’urgence, le sapeur-pompier qui va secourir une victime, pour ne citer que ceux-là, utilisent tous la voie routière. »

Et à Dr Moussa Berete de rajouter dans son argumentaire que : « l’investisseur qui arrive dans notre pays ainsi que les marchandises qui y transitent ont tous besoin d’un bon réseau routier fiable. C’est donc dire que la route est présente dans le quotidien de chaque citoyen, sans aucune distinction d’âge, d’activités ou de revenus. Les œuvres que nous sommes appelés à accomplir dans le cadre de l’entretien, la construction et la réhabilitation des travaux routiers doivent être durables et contribuer à améliorer la vie des populations, en facilitant le transport des personnes et leurs biens. »

Rappelons qu’à l’heure de l’intégration effective des marchés, régionaux et sous-régionaux, l’AGEROUTE a pour challenge, d’assurer à notre pays (la Guinée) un repositionnement réel dans le domaine du transport routier en vue de favoriser l’essor des activités économiques.

Ce faisant et en termes d’actions prioritaires, le Directeur Général de l’AGEROUTE projette au sortir de ce CA, de déployer un programme d’actions opérationnelles : « la Direction Générale de l’AGEROUTE SA compte œuvrer à l’accomplissement des objectifs suivants : concevoir et proposer une organisation fonctionnelle des services de l’AGEROUTE ; recruter un personnel qualifié et engagé ; doter la structure d’un manuel de procédures administrative, financière et comptable ; concevoir un projet de budget pour l’exercice 2023 ; vulgariser la mission et le fonctionnement de l’AGEROUTE auprès des services de l’administration et des partenaires. Je suis persuadé que la Direction Générale peut compter sur l’expérience de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration pour faire de l’AGEROUTE SA une parfaite réussite dans la construction d’une Guinée dotée d’infrastructures routières dignes d’un pays émergent. » soulignera Dr Moussa Berete

Intervenant à la suite du DG de l’AGEROUTE, le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’Agence a remercié le Chef de l’Etat, Président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya pour le choix porté en sa modeste personne afin de présider le CA de cette importante SP. Mourana Soumah qui est aussi Directeur General du Trésor et de la Comptabilité Publique a félicité les autres membres du CA pour la confiance placée en eux. « Je ne doute pas que chacun de vous, mettra ses compétences, ses expertises et ses expériences à la disposition de ce patrimoine commun, qui est l’expression de mécanisme de financements nouveaux des infrastructures routières.  Dans l’atteinte des objectifs, j’aurai besoin de vos conseils et votre bonne collaboration pour obtenir les résultats qui se posent avec urgence, au regard de l’état de l’écosystème routier de notre pays, dont la refonte s’inscrit en droite ligne des préoccupations majeures du Président de la République. »

Le PCA Mourana Soumah a brossé le tableau des défis et enjeux pour la nouvelle société dont l’opérationnalisation nécessite selon lui, les implications fortes des uns et des autres, pour dérouler les orientations assignées par le Conseil d’Administration.

« Pour ce faire, permettez-moi de vous faire le diagnostic du réseau routier guinéen. En effet, selon la mission d’assistance technique du projet d’appui au secteur des transports de Guinée pour le sous-secteur routier, ce réseau routier guinéen totalise 45 300 km en 2016 et est composé comme suit : 7 576 km de routes nationales dont 2 346 km (31%) sont revêtues ; 15 879 km de routes préfectorales, 19 846 km de routes communautaires ; environ 2 000 km de voiries urbaines. Seules 25% des routes nationales revêtues et 1% des routes nationales en terre étaient en bon état en 2012. La situation s’est dégradée en 2016 pour les routes revêtues, seulement 16% en bon état, et améliorée pour les routes en terre, avec 14% en bon état. Ces résultats mitigés sont la conséquence pour la plupart du manque de ressources financières qui ne peuvent pas provenir du Budget national de développement. D’où la multiplication adaptée des financements innovants de nos routes. Donc, l’AGEROUTE constitue l’espoir de la refondation du réseau routier guinéen, qui reste le principal vecteur de développement et de diversification de notre économie.» conclura, Mourana Soumah.

Visiblement très satisfait des discours et engagements pris par le directoire et les membres du CA de l’AGEROUTE, le Secrétaire Général du Ministère des Infrastructures et des Transports, parlant au nom de son Ministre, a félicité les uns et les autres pour les actions d’envergures envisagées.  Patrice TOUPOU indiquera que « Pour assurer ces missions afin d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés, l’AGEROUTE doit amorcer d’importantes réformes afin de sortir des sentiers battus des travaux publics pour réaliser des infrastructures routières plus sures, modernes et durables à l’aune des attentes de nos populations, en alliant la faiblesse des ressources à la multitude des besoins d’ouvrages. »

Dans la foulé de son intervention, Patrice TOUPOU affirmera que « C’est le lieu et le moment pour moi de rassurer les uns et les autres, au nom de Monsieur le Ministre, quant à l’engagement de mon département, à ne ménager aucun effort pour l’accompagnement nécessaire dont la société aura besoin, afin de lui permettre de mieux jouer le rôle qui est le sien conformément à la loi. Pour ma part, je voudrais vous rassurer que je serai un partenaire disponible, totalement à l’écoute de vos sollicitations en vue d’aider dans la mesure du possible à l’atteinte des objectifs. ».

C’est motivés et déterminés à relever les grands défis que les membres du Conseil d’Administration de l’AGEROUTE se sont quittés, aux termes d’une journée de travail bien remplie.

Safi Nabé, civinewsguinée.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici