Lancement en Guinée de l’Initiative TIC pour le suivi et l’évaluation à distance des projets de développement (RASME).

0
124

Le Bureau du Groupe de la Banque africaine de développement en Guinée (COGN) a procédé du 2 au 5 mai 2023, au lancement de l’initiative informatique de supervision et d’évaluation à distance des projets, dénommée : RASME (Remote Appraisal, Supervision, Monitoring and Evaluation). RASME est le fruit du partenariat entre Geo-Enabling for Monitoring and Supervision (GEMS) de la Banque mondiale et Kobo Toolbox.

Le lancement de l’initiative s’est déroulé le lundi 2 mai en présence du Responsable pays de la Banque africaine de développement en Guinée, Léandre BASSOLE, et le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances, Abdoulaye TOURE, représentant le Ministre gouverneur pays Moussa Cissé.

Mr Léandre BASSOLE du Groupe de la Banque Africaine de Developpement a salué la qualité et la solidité de la coopération entre la République de Guinée et le Groupe de la Banque africaine de développement. Il a rappelé la nécessité d’adopter une approche rigoureuse et transparente dans la mise en œuvre des projets de développement financés par la Banque, et de veiller au respect strict des règles et procédures et en conformité avec les standards internationaux. Mr Bassolé a précisé que l’outil RASME vient à point nommé pour améliorer la qualité et la performance de la mise en œuvre des projets. Enfin, il a encouragé les participants à s’approprier l’outil afin de pouvoir mettre à la disposition des décideurs des éléments factuels de leurs projets respectifs.

 Le Secrétaire General du MEF, Elhadj Abdoulaye TOURE, s’est quant à lui, félicité du lancement de l’initiative tout en relevant sa pertinence en lien avec l’exigence de transparence des Hautes Autorités de la Transition. Il a exhorté les experts des unités de gestion des projets à s’approprier la solution afin de permettre aux décideurs de suivre en temps réel les projets financés par le Groupe de la BAD en Guinée. Mr Touré a mis l’accent sur l’apport de l’outil sur la collecte et l’analyse de données à distance ; toute chose qui permettra d’anticiper les problèmes et d’instaurer la transparence dans la gestion des projets de développement en Guinée

Le déploiement de RASME est piloté par le département Corporate IT (TCIS) de la BAD, qui mène les échanges techniques avec les équipes GEMS et KoBoToolbox et en procédant, étape par étape, au déploiement dans toute l’Afrique. Les responsables informatiques des différents bureaux pays sont les points focaux RASME et assureront un appui technique aux unités de gestion de projets.

L’initiative RASME vise à utiliser les outils des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour collecter à distance les données des projets dans des formats numériques (données, photos, vidéos, audios, cartes, supports papiers scannés, etc.) directement depuis le terrain à l’aide d’appareils mobiles ou d’ordinateurs personnels.

Le RASME permettra la collecte de données liées au projet dans des zones souvent inaccessibles et/ou éloignées, y compris celles connaissant des problèmes de sécurité améliorant ainsi le suivi et l’évaluation des projets de développement financés par le Groupe de la Banque.

L’outil RASME permet également aux partenaires au développement en général et au Groupe de la Banque en particulier, de mieux préparer les projets, de rendre compte des progrès et d’évaluer, de manière transparente, les impacts des projets sur les communautés, notamment en Guinée.

Les outils de collecte de données numériques utilisés par RASME sont basés sur la plate-forme KoBoToolbox, une solution TIC open source développée par des chercheurs affiliés à la Harvard Humanitarian Initiative. RASME a été conçu par des praticiens pour être utilisé en ligne ou hors ligne dans des zones éloignées et difficiles d’accès et disposant d’une infrastructure de télécommunications limitée. KoBoToolbox est également utilisé pour la validation, l’analyse et la création de rapports sur les données depuis la plateforme, et toutes les données sont stockées sur des serveurs sécurisés.

Au total, une quarantaine d’experts des unités de gestion des projets financés par la BAD en Guinée et des experts sectoriels ont été formés. Tous repartent satisfaits et ont beaucoup apprécié le déroulement de la formation qui leur a permis de faire un apprentissage pratique de la plateforme.

Un plan de rencontre bimensuelle pour le suivi du déploiement dans les différents projets a été établi, afin de poursuivre les échanges sur l’état d’avancement de l’utilisation de RASME.

Source Groupe BAD en Guinée

civinewsguinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici