Syli de Guinée : Ecraser le Scorpion pour accéder aux ¼ de finales de la CAN 2021.

0
129

Le Syli de Guinée joue son destin dans l’insondable et renversante CAN 2021 au pays des bamilékés. Les protégés de Kaba Diawara qui avaient bien débuté la compétition en maitrisant les virevoltants flammes du Malawi, en tenant tête aux Lions de la Teranga de Sadio Mané avant de se faire surprendre par les coriaces warriors du Zimbabwe savent ce qui leur reste à faire à Bafoussam ce lundi. Sortir le grand jeu… mouiller le maillot, jouer avec les tripes et le cœur pour écarter les intrépides Gambiens. Il faudra en clair, tout faire pour éviter « la piqûre tétanisante » des scorpions gambiens revigorés par leur parcours homérique dans la phase des poules où ils ont glané sept (7) points (deux victoires et un nul).

Les Guinéens n’ont plus droit à l’erreur, encore moins à l’approximation face à une équipe qui n’a « rien à perdre mais tout à gagner » comme l’a confié ce dimanche, son sélectionneur, Tom Saintfiet déjà comblé par les résultats obtenus par ses joueurs au Cameroun. Les scorpions joueront sans complexe et avec une volonté décuplée de sortir le Syli, privé de son meneur de jeu et capitaine, Naby Keita, tout comme son piston gauche, le latéral offensif Issiaga Sylla.

Au cours du point de presse d’avant match, Amadou Diawara, l’un des ténors du Onze guinéen, s’est dit conscient des enjeux et promet que lui et ses coéquipiers « livreront un grand match pour permettre au Syli de passer ce cap en rendant fiers et heureux les supporters guinéens » très amers, suite à la sortie décevante face au Zimbabwe. C’est maintenant ou jamais que des jeunes loups aux dents longues doivent s’affirmer pour porter le Syli. Le relayeur Moriba Kourouma de Leipzig, le percutant Aguibou Camara d’Olympiakos, le métronome Morlaye Sylla du Horoya qui avait marqué les esprits lors du dernier CHAN, Mohamed Bayo, le butteur « muet » de Clermont, doivent tous montrer et démontrer, à la face du monde, tout le potentiel qu’ils ont. Briller de mille feux pour redorer le blason du Syli.

Le Coach Kaba Diawara au regard des absences et après avoir étudié l’adversaire « jugé coriace et redoutable » compte mettre en place, une stratégie de jeu efficace pour faire un bon résultat. « Nous connaissons les Gambiens et leur sélectionneur… ils ont fait forte impression. Mais nous avons aussi des joueurs de qualité capables d’apporter la réplique sur le plan technique et tactique afin de passer l’obstacle gambien. Ça ne sera pas facile mais nous y croyons » confie Kaba Diawara.

La patte du Syli suffit pour écraser le scorpion, ce lundi à 16 TU dans l’antre de Bafoussam. C’est le prix à payer pour espérer passer aux ¼ des finales de la CAN 2021 afin de croiser le vainqueur « Cameroun – Comores » qui se disputera à 19 TU à Yaoundé.

Sadou Bah

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici