Un épais rideau d’algues colonise le bord de mer de la presque île de kaloum.

0
258

C’est un spectacle insolite et inquiétant qui s’offre à ceux empruntent la corniche de tombo… une nappe épaisse d’algues qui couvre littéralement l’eau de mer sur une frange importante de la corniche partant du Palais du Peuple au port de pêche artisanal de temenetaye  en passant par Tombo jusque vers le littoral de boulbinet. Une flopée d’algues sauvages de couleur jaune recouvre systématiquement la mer…

et colonise les rochers qui constituent les remparts contre les vagues qui déferlent sur les côtes de la presque île de kaloum. Des algues qui donnent une image répugnante à la mer en ces endroits impropres aux baignades et difficiles d’accès pour les riverains ou autres amoureux de la mer.
La saison des pluies et les conditions d’insalubrité affectant la mer devenue dépotoir d’ordures expliqueraient ce phénomène de prolifération d’algues au bord de la mer à kaloum. On n’ignore encore les dégâts que pourraient causer ces algues au plan environnemental et sanitaire.

Sauf qu’elles defigurent nos corniches.
Le Gouvernorat de la ville  et le Département de l’Environnement sont alertés pour des réponses appropriées.

Cela devrait être une continuité de l’opération « Conakry Ville Propre » enclenchée par le Gouvernement pour restaurer l’image de la capitale guinéenne.

civinewsguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici